mardi, juin 24, 2003

1)O'brother!
Dans le film, il y a un black qui a vendu son ame au diable pour apprendre à jouer de la guitarre, un million de $ à trouver, et trois lascars comme on n'en fait plus. C'est le film des freres Cohen. Ils ont dit que c'etait une adaptation de l'histoire d'Ulysse. Adapatation ou pas, moi j'étais sous le charme, et je buvais litteralement les sequences, vite, avant que S2 vienne changer de chaine, pressée qu'elle était de savoir si le bachelor gentleman celibataire de M6 s'était remis de sa diarrhée de la semaine derniere..trop tard pour l'art.

2) Mais ou est donc passée ma féminité?
je suis donc allée la chercher là ou elle se cache quand elle boude. C'est à dire dans le mirroir. Pour faire la paix avec elle, je suis meme allée fouiner dans le placard de S1. Je lui ai piqué ses mules en lamé et sa robe rouge speciale tassepé Grand soir. Je me suis mis du rouge à levres, un mascara de myope, et du ph neutre. Rien à faire. Plus de féminité. Trop de gaspillage.

3) Enfin amoureuse:
Et de qui? de Zakaria Boualem. Probleme: il existe pas. Sauf dans la chronique humour de Reda Allali, journaliste à "Tel quel". C'est une nature Zakaria. Il est originaire de Guercif. Autant que je me rapelle, Guercif, c'est un coin perdu, ou il fait toujours chaud, avec le vent de l'est et les scorpions pour dernier terrain vague. Zakaria a une fiancée: Raja, qui habite à Los Angeles, et qui a vite fait de l'oublier dans les bras du premier californien venu. Zakaria a aussi des voisins pas commodes, et un hobby passionnant: le bippage. Bref, Zakaria est un marocain tres banal, c'est à dire à tendance paranoiaque.

4)Le conseil beauté de Coco le lion:
Si t'es journaliste marocain et que tu peux pas t'empecher d'ouvrir ta gueule, fais comme Ulysse: casses toi ailleurs.


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home