samedi, mai 10, 2003

1) Devant l'assurance d'un fonctionnaire incompetent et cynique, une foule de sentiments contradictoires m'envahissent. Tout d'abord une forme de vanité: moi au moins je suis pas aussi conne, à toucher un salaire pour rien faire, ou pour tout faire de travers. J'avais envie de lui jeter à la figure tout mon mépris:"mais tu t'es vu espece de minable buraucrate? si j'étais à ta place, responsable d'autant de degats, j'aurrais eu la decence de demissioner! parfaitement!" et puis je me suis rendue compte que c'était moi la fautive. Non mais ces quoi ces conneries de scientologues? come quoi il faut faire son travail correctement pour que la société fonctionne bien? décidément, j'ai encore tant de choses à apprendre pour survivre dans le plus beau pays du monde..
2) A chaque post hargneux je me jure d'arreter d'ecrire jusqu'à ce que j'aie quelque chose de doux et de delicat à livrer. C'est pas moi cette hysterique toujours en colère. C'est vrai quoi! le moindre sourire d'un enfant m'emeut, j'ai envie de caresser les fleurs et de leur chuchoter des poemes d'amour, et puis j'ai aussi envie d'ecouter de la bonne musique. Un truc arabe trés classique, avec des notes parfumés au passé et une voix de souvenirs. Mais c'est plus fort que moi, je dois avoir une muttante sous la peau, avec toute la memoire de frustrations de mon espece, et qui veut crier plus fort que tout le monde. Je demande pardon à tous ceux que j'enerve.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home