samedi, novembre 27, 2004

Ca se passe comme ça à l'UFR TALES(2):
Me voilà donc à la salle Euler. En fait c'est une simple salle de classe mais avec un nom ronflant et un tableau pas éffacé. La collation en question est constituée d'un paquet de chips ouvert et d'un pack de la bière préférée du Professeur X. Il est en train de disctuer avec ses collaborateurs les plus proches au labo: X1 et X2 à propos du budget de la prochaine conférence sur les opérateurs..
Les thésards sont là aussi: François, avec sa raie sur le coté et son air autiste, Emilie, avec sa jupe ethnique et ses cigarettes, Xiu, avec son accent chinois et son sourire mystérieux, et Sophie, avec ses dents de bourgeoise et sa voix nerveuse. En principe, ils sont tous Itudiants comme moi, mais je ne les comprend absolument pas. Ils parlent une autre langue, trop vite, trop bas, ils font des blagues qui ne me font pas rire, au R.U ils preférent les menus bizarres et ils ne prennent jamais l'ascenseur. Emilie fait pourtant des efforts. Une fois par exemple elle m'a invité à une soirée, mais je vous raconterai ça une autre fois.
Soudain, alors que la conversation bat son plein, un immense silence se fait, et toutes les tetes se tournent vers l'entrée de la salle Euler. C'est le professeur Y, l'ennemi du Professeur X, en personne, qui est venu assister à la petite fete. Incroyable. Il faut que je vous explique: le professeur Y travaile aussi sur les opérateurs quasi-constructifs, mais il prefere les espaces sous-reflexifs. C'est une trahison que le labo ne lui a et ne lui pardonnera jamais. Cette guerre des espaces sur et sous-reflexifs dure depuis pluieurs années déjà. Avec sa 200 ième publication, le profeseur X espère la clore défibitivement en sa faveur..Le profeseur Y. reconnaitra il sa defaite? reviendra t-il vers le droit chemin? le monde est supendu..

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home