vendredi, avril 04, 2003

a) Le piano bleu:
Bleu ou vert. On s'en fiche. Il est minuscule, posé sur ma table de nuit..je rumine ma colère..j'ai envie de l'envoyer d'un grand geste vers le plafond...
b) Les yeux verts:
Il a aussi des cheveux blonds mi-longs et une allure princière. C'est un espagnol. Il bat la campagne sur son cheval à la recherche d'une vengeance. Vendetta. Souvent sur son chemin, il croise des palais somptueux, peuplés de belles andalouses alanguies, sur des meubles sculptés, d'un rafinnement et d'un luxe inouis..tout cela a donc réellement existé? c'est en tout cas ce que tente de nous faire croire le dernier feuilleton historique syrien..ils n'ont pas lésiné sur les moyens..tournage dans les plus beaux monuments marocains (et je peux vous dire que je ne connais rien de plus beau..). Pourquoi cet anachronisme? philosophie cynique? mascarade folklorique? de qui se moque t-on?
c) Al Fatiha:
C'est la première sourate du Coran. On la lit pour toutes les occasions..elle est composée de 7 versets. Les specialistes n'arretent pas de repeter que lorsque les gens du tiers-monde: les malpropres-va-nu-pieds, les analphabetes, ceux qu'ont jamais vu un satellite de leur vie et s'habillent toujours avec des vetements longs et amples, et bien ces pauvres bougres, quand ils sont coincés, ils font un repli sur la religion. Et bien hier, je l'ai fait mon repli. J'ai lu "al Fatiha", pour toutes ces légions de citpyens de l'horreur, courageux combattants pour les uns, pauvres tetus pour les autres. Je suis sure que de là ou ils sont, ils me renverront à la figure mes bons sentiments et ma pitié poisseuse, et ils auront bien raison.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home