dimanche, février 23, 2003

Beurk:
1) Je deteste ce ton emprunté et trés snob qu'a une certaine presse féminine marocaine, ou le superficiel et le ridicule se disputent la une, un assortiment caftans+ colliers+ manuel de la parfaite standartiste+ interview de celle qui a réussi( et dont la devise est invariablement: aides toi, et Dieu t'aidera). Sans oublier le sacro-saint horoscope, et la recette du tagine aux pruneaux. je les ai vues, les filles de mon pays, elles n'ont pas l'air contentes, elles ont envie de crier leur rage, leurs reves, leurs manques, de montrer leurs cicatrices, j'aurrais voulu voir tout ça étalé à la face de tous ces messieurs, leur dire qu'on ne va pas la fermer, qu'on est des vraies mégères.. et bien non, tout est lisse..
2) ca s'apelle Arno Klarsfield, c'est habillé comme un poteau de comédie musicale, et ça donne son opinion sur l'affaire irakienne. La dite opinion que l'on peut résumer comme suit:
Etant donné que:
1) les arabes c'est un ramassis de voyoux banlieusards, de fanatiques, de régimes non démocratiques.
2) Le statut inégal des juifs et des musulmans dans le passé.
3) Les preuves accablantes contre Saddam.
Il est donc legitime, et tout-à-fait louable de bombarder l'Iraq, de massacrer ce qu'il en reste, pour enfin assurer la sécurité d'Israel, seul etat democratique, et donc le seul à meriter de vivre dans la dignité, et du meme coup, leur donner une belle leçon aux arabes, qui n'ont toujours pas avalé la pilule.
Moi je propose d'envoyer kiki arno juste au moment du bombardement en Iraq, comme ça il pourra voir lui meme les bienfaits d'une telle action, et pourquoi pas en profiter lui aussi.
C'est dans ces moments de rage solitaire, que je mesure l'importance de mon bien aimé, celui dont le souvenir hante mes jours et mes nuits, et dont je ne me consolerai jamais de l'abscence. A savoir: Charli-Hebdo.
3) j'ai décidé de sacrifier à la mode du gloss, et de laisser tomber le rouge à levres(j'espre que c'est pas trop tard..), en plus j'ai fini tout le stock de chocolat que j'avais ramené de Lille, alors je vous raconte pas le stress..

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home