vendredi, janvier 17, 2003

"On est comme des enfants qui jouaient jusque-là avec des Lego et qui se mêlent soudain de construire un pont sur lequel auront à passer plein de gens. Et pourquoi toute cette précipitation ? Pour passer à l'Histoire en accomplissant, les premiers, quelque chose d'unique. En ce sens oui, le clonage est un crime contre l'humanité."
Pierre Foglia.
Bon, moi je n'ai pas envie de parler de clonage, d'abord parce que j'y connais rien, ensuite parce que c'est l'un des rares sujets dont j'ai entendu parlé, et dont ma prétention ne m'a pas ouvert les portes. Néanmoins, il y a une phrase qui m'interpelle dans le discours de Mr Foglia, c'est quand il dit "Pour passer à l'Histoire en accomplissant LES PREMIERS, quelque chose d'unique". Et ça, c'est l'une des choses qui m'avaient frappé quand je suis venue ici pour la première fois: ce syndrome des premiers des l'Histoire, le souhait que ce qui est important, se passe ici et maintenant, j'avais remarqué la multiplication des "oeuvres, films, discours" cultes à tout bout de champ, chaque génération voulant imposer SA culture, Son patrimoine, alors que la difference se fait sur quoi? 10, 15 ans? pourquoi tout d'un coup on est si préssé? le compte à rebpurs a déjà commencé? ils ont raison les gens des sectes quand ils prédisent la fin du monde pour bientot? ou alors on est jaloux du futur? parce qu'on se croit plus intelligents et superieurs à ceux du passé? et donc forcément ceux de l'avenir vont nous reserver le mem e sort? alors on veut les narguer? ne leur rien laisser à faire? franchement je reste perplexe..

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home