jeudi, mai 02, 2002

Le cinema:
C'est bizarre, cette impression que j'ai, à chaque fois que je vais regarder les films dits"etrangers", recomandés par les crtitiques français..on dirait que ces derniers n'aiment pas les frimeurs, enfin surtout quand ils sont "etrangers", et quand je dis frimeur, c'est par rapport à la richesse matérielle étalée sur l'ecran, plus l'univers du film est pauvre, et ses personages demunis, plus les critiques accrochent..De tous les films orientaux et afriquins qui arrivent à se faire remarquer à Cannes, ce sont surtout ceux qui parlent d'abord de la misère, de l'intolerance de nos pauvres soviétés sous-développés, on n'y voit que des quartiers de pouilleux, il y a bien sur des intellectuels, mais ils sont souvent incompris, ignorés par le peuple..je ne dis pas que cela est faux, bien sur c'est en grande patrtie vrai, mais pourquoi ce discours des cineastes changent dés qu'ils s'adressent à leur nations? peur ? hypocrisie? et si hypocrisie il y a, elle est envers qui? je me suis souvent posée cette question, et puis hier elle est devenue encore plus complexe, en regardant ce qui est considéré comme "le meilleur film ameriquin des dernieres années" suivant toujours les memes critiques, je decouvre une amerique misérabe, des pauvres vieux enfermés dans un asile, et des reves detruits..c'est vrai que le film etait genial..alors à quand le meilleur film europeen?

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home